© Eric Julien

L'Hypothèse Optimiste

La compagnie l’Hypothèse Optimiste est toute jeune et très ancienne. Elle est née d’une longue traversée en terre francilienne menée par Véronique Widock au travers des écritures contemporaines et des rencontres avec les publics via la compagnie Les Héliades, et dans le même temps elle commence tout juste sa vie en Côtes d’Armor.
Vivant en Côte d’Armor depuis une vingtaine d’année et y ayant créé quelques aventures théâtrales singulières, comme le Cabaret Hirsute/ forme itinérante, Véronique Widock choisit de rassembler peu à peu ses forces de création en territoire breton. A terme L’Hypothèse Optimiste recentrera tout le travail artistique mené par Véronique Widock.

L’Hypothèse Optimiste privilégiera dans son processus de création le vivant : écritures d’aujourd’hui, croisements avec d’autres artistes et leurs univers, co construction avec le territoire. La compagnie créera pour tous les âges de la jeunesse. Elle explorera des formes scéniques inattendues, et cherchera la proximité avec les publics diversifiés en créant dans et hors les structures habituelles du théâtre. Elle aura à cœur de mener des actions de transmission et de partage de pratiques artistiques en lien avec ses créations et leurs thématiques.
La compagnie s’adressera aussi aux publics adultes, comme un prolongement et une mixité essentielle dans le chemin vers la jeunesse.

Autour du projet de création La Nuhé, la compagnie a démarré un travail d’exploration théâtrale avec un groupe de comédien. ne.s amateur.e.s adultes. Ce groupe est né de l’aventure des cabarets hirsutes. Il rassemble des passionné.e.s de théâtre issu.e.s de différents groupes de pratique amateurs du territoire. Le projet est de travailler la thématique de notre rapport à la terre, développée dans la Nuhé, au travers d’un certain nombre d’auteurs contemporains et d’articles journalistiques s’adressant aux publics adultes. Structuré sous forme de stages, l’atelier est dirigé par Véronique Widock et porté par la Fabrique à Paroles à Paimpol.

Une sortie de chantier est prévue au printemps 21, à la Fabrique à Paroles.