© Eric Mariette

Actions territoriales

La compagnie Les Héliades s’est construite et implantée au sein d’un territoire particulier qu’elle a choisit : Colombes en région île de France. Elle n’a eu de cesse d’y imaginer et d’y créer des liens entre la création et les habitants de tous âges et de tous horizons. Elle a privilégié les publics les plus éloignés de la culture, et ceux de la jeunesse, persuadée de l’importance de la transmission et du partage avec toutes et tous. En région Bretagne la compagnie a initié avec enthousiasme l’aventure singulière des cabarets hirsute, qu’elle a mené en territoire rural sur trois saisons, rassemblant habitant.e.s et associations dans et hors les murs des théâtres. Issues d’une trentaine d’années d’exploration sur les territoires, voici en six paragraphes quelques unes de ces actions emblématiques.

Projets de territoire
Le Cabaret hirsute en Bretagne

Faire circuler les écritures contemporaines, créer de la convivialité, amener des habitants à s’impliquer dans la création, croiser professionnels et amateurs, fédérer des publics non initiés, créer du lien entre les communes, les associations et les lieux culturels du territoire. Autour des répertoires de Hanokh Levin et de May Bouhada le Cabaret hirsute à circulé dans neuf communes de la GP3A sur trois saisons. Fédérant collégiens, commerçants, randonneurs, joueuses de twirling, chorales, résident.e.s en Ehpad,musiciens et comédien.ne.s amateur.e.s, le projet a été porté par une équipe artistique engagée, générant autour du projet des ateliers d’initiation aux pratiques artistiques : écriture, danse, théâtre. Et beaucoup d’échanges autour des thématiques portées par ces écritures contemporaines.

Projet soutenu par la communauté de communes de Lanvollon-Plouha, le département des Côtes d’Armor, Le Petit écho de la mode à Châtelaudren, la Fabrique à Paroles à Paimpol.

© Eric Mariette
© Pauline Charièrre

Récits embarqués à Colombes

Croiser les histoires, mettre en scène la parole, créer des liens, rendre visibles ceux qui n’ont pas l’habitude de l’être, bousculer les regards, ouvrir des perspectives. Chaque saison la compagnie, associée à un auteur.e lance un axe de réflexion à travers la ville à partager avec les habitants. En partenariat avec les associations de réinsertion et d’apprentissage du français, les médiathèques, la mission locale et les centres sociaux et culturels, le projet embarque des habitants des quatre coins de la ville au travers d’ateliers de prise de parole, d’écritures et de jeu au plateau. Un parcours artistique et solidaire qui aboutit à des restitutions diversifiées : livret, expo photo, courtes formes théâtrales, théâtre d’objets, réalisations audios et vidéos. L’enjeu est d’engager de la réflexion pour, au delà du témoignage, faire œuvre artistique à partager et ouvrir nos regards. Les auteur.e.s engagé.e.s à nos côté : Catherine Benhamou, Filipp Forgeau, Geneviève de Kermabon…

Projet soutenu par La Ville de Colombes, la Drac, la préfecture des Hauts de Seine, l’Acsé.

Spectacles à Domicile sur sept communes en région parisienne

Le projet a commencé dans les jardins de nos voisins à Colombes pour au fil des années s’étendre à sept communes alentours, jouant dans les appartements, les maisons, les locaux en pieds d’immeubles, les salles de quartiers, la coulée verte et les parcs….En lien avec le Hublot et les cies accueillies, la cie les Héliades initie et participe à la création de formes légères et itinérantes croisant les disciplines et issues des répertoires contemporains. Ces formes à domicile, spécialement créées pour l’occasion sont jouées hors les murs du théâtre, devant des publics non habitués des salles de théâtre, proposant découvertes et débats. Les cies engagées avec les Héliades sur cette aventure : la cie Paule et Paule, Le Cri de l’Armoire, la cie Soleil sous la pluie, la cie Comca, Morbus théâtre, la cie d’objet direct, la cie La Cavalière Bleue…

Projet soutenu par la Ville de Colombes, la préfecture des Hauts de Seine, le Studio théâtre d’Asnières, les villes de Gennevilliers, Clichy, Villeneuve la Garenne, Colombes Habitat et le Conseil départemental du 92.

© Arnaud Bruyère
© Arnaud Bruyère

Résidences en établissements scolaires
Option artistique

Une histoire d’une vingtaine d’années entre la cie et le lycée Richelieu à Rueil Malmaison, où nous avons mené une option artistique sur les trois niveaux, en seconde première et terminale. Un projet rayonnant sur l’établissement, associant chaque saison des artistes et d’importants groupes d’élèves suivant le cursus sur les trois années. Une exploration des répertoires et de la pratique théâtrale, associée à des rencontres avec des équipes de création autour de la découverte de leurs spectacles. Un apprentissage joyeux de la solidarité, de l’ouverture, de la réflexion mise en poésie.

Le Ministère de l’éducation Nationale, la Drac île de France, le Lycée Richelieu de Rueil Malmaison.

CREAC

Une belle aventure de défrichage théâtral en zone sensible, co construite par de solides équipes d’enseignant.e.s et des artistes passionnés. Initié par une résidence de trois ans au lycée Van Gogh à Clichy, l’exploration s’est élargie sur deux nouvelles saisons, reliant trois établissement scolaires :le lycée la Tournelle à La Garennes Colombes, le lycée Galilée à Gennevilliers et le lycée Anatole France à Colombes. Une expérience humaine et artistique qui incite à repenser les chemins de l’initiation théâtrale pour qu’elle soit accessible en même temps qu’exigeante, reliant par la pensée et la pratique les écritures théâtrales au sens larges et notre monde contemporain.

Projet soutenu par la Région île de France, la Drac île de France, la ville de Clichy-la-Garenne.



© Erci Mariette
© Arnaud Bruyère

Résidences artistiques à l'Hôpital

En lien avec les équipes accueillies par la cie les Héliades au Hublot, nous avons construit de beaux parcours entre l’hôpital de Gennevilliers et le plateau du théâtre. Porté chaque saison par des équipes de création investies, ayant à cœur de partager leurs spécificités : théâtre d’objet, écriture, création vidéo, exploration chorégraphique, le projet a rassemblé patients, coordinateurs, familles et artistes au travers d’ateliers d’initiation et de découverte de spectacles. Un chemin d’intelligence et de découvertes partagées pour faire vivre au plus près de la ville, auprès de publics non initiés, la création théâtrale d’aujourd’hui dans la diversité de ses univers et de ses disciplines.

Projet soutenu par l’ARS et la Drac île de France.

Lire la vidéo